Cursussen

Langue et culture de la banlieue

Inschrijven

Cours

Langue et culture de la banlieue

Université

UVA

EC

5/6

Période

semester 1 (2018 - 2019)

Date d'inscription

-

Lieu

UvA

Enseignants

Petra Sleeman (UvA), Stella Linn (RUG)

Contact

Petra Sleeman

Objectifs

Une connaissance approfondie du français contemporain des cités, c.à.d. la langue des jeunes parlée dans les banlieues défavorisées ; une connaissance globale de l’apparition de celle-ci dans la littérature française récente ainsi qu’une connaissance approfondie de quelques ouvrages spécifiques. Une maîtrise des principaux concepts culturels et théoriques qui permettent de comprendre ce phénomène. Une réflexion sur l’application dans l’enseignement ainsi que sur les problèmes de traduction du langage des jeunes. La capacité de rédiger des textes clairs et bien documentés sur un cas précis basés sur des théories pertinentes et la capacité de donner une présentation orale de niveau académique sur le sujet choisi.

Contenu

Le langage des jeunes de la banlieue ou français contemporain des cités (Goudaillier 2001) est un phénomène récent dans le roman postcolonial français. Cette variété linguistique permet aux jeunes provenant de milieux défavorisés et vivant dans des quartiers multi-ethniques de se révolter contre la société en violant délibérément les normes du langage standard. Ses caractéristiques incluent une contribution lexicale importante des langues d’immigrés, plus spécifiquement l’arabe et l’anglais, et l’utilisation du verlan sur le plan morphologique. Cet ‘anti-langage’ étant rejeté par la société (Halliday 1978), il n’est pas facilement entré dans la littérature. Cependant, depuis peu de temps un changement s’observe, le langage des jeunes de la cité apparaissant aujourd’hui dans certains romans, écrits le plus souvent par des écrivains de la ‘post-migration’ (Geiser 2008), tels que Faïza Guène, Insa Sané et Rachid Djaïdani. Même si ce type de langage a surtout été analysé par des sociolinguistes, nous assistons actuellement à une approche multi-disciplinaire, combinant des méthodes d’analyse littéraires, linguistiques et traductologiques.

Évaluation

  • Présentation                  20%
  • Travail écrit                  60%
  • Devoirs                         20%

Charge de travail
Assistance au cours : 3×7 = 21 heures = 0,75 ECTS
Préparation des cours (lecture, préparation des discussions, présentation orale) : 84 heures = 3 ECTS
Travail final (2000 mots, bibliographie et citations exclues) : 35 heures = 1,25 ECTS

Bibliographie

à préciser

Emploi du temps
Vendredi, 2 Novembre – 14 Décembre; 13:00 – 15:30

Inschrijven
Back